Q

QUEL EST LE PRIX DE MES VINS PAR RAPPORT AU MARCHÉ ?

RIl suffit de se rendre sur les principaux sites de vente de vins en ligne tels que Millésima, Wine &Co, Lavinia, Nicolas…afin de constater que Lgc Wine est très bien placé en terme de prix.
Q

COMMENT SE RÉMUNÈRE LGC WINE?

A Lgc Wine est avant toute chose un négociant et prend une marge normale lors de la vente afin de rester compétitif.
Q

COMMENT EST VALORISÉ MON VIN ?

RLe vin est ensuite revalorisé sur une base régulière, à partir de l’évolution de l’index Livex en prenant une base 100 à la date d’achat. La méthode est cohérente en terme de valorisation sur le marché du particulier.
Q

AU BOUT DE COMBIEN DE TEMPS PUIS-JE REVENDRE MES VINS ?

R Nous conseillons d’investir au minimum pour 6 mois. Cependant, à titre exceptionnel, ou si certains vins affichent déjà une jolie plus-value, nous sommes en mesure de vous proposer des arbitrages.

Certains clients souhaitent revendre tout ou partie de leur cave avant 6 mois alors même que nos conditions générales de vente précisent que l'investissement est fait pour une durée de 6 mois minimum : dans ce cas, les conditions de revente ne sont pas réunies.
Q

COMMENT SE PASSE LA REVENTE ?

R Un onglet "vendre mes vins" permet à Lgc Wine d'enregistrer la demande. Les moyens nécessaires sont mis en œuvre en fonction de l'option choisie sur la marché des professionnels ou des particuliers.
Q

ET SI FINALEMENT JE PRÉFÈRE ME FAIRE LIVRER, EST-CE POSSIBLE ?

R C'est tout à fait possible même avant la période de 6 moiss sous réserve que le vin n'ait pas été acheté en primeur. Dans ce cas précis, il sera livré à Lgc Wine après sa période d'élevage.
Q

PUIS-JE CHOISIR DE NE PAS VENDRE SI LE PRIX NE ME CONVIENT PAS ?

R Lors de la revente, un prix de réserve est déterminé par le vendeur. Si un prix est proposé en dessous de ce prix de réserve, le vendeur est en droit de refuser la transaction.
Q

QUELLE EST LA DIFFÉRENCE ENTRE REVENTE SUR LE MARCHÉ DES PARTICULIERS ET LE MARCHÉ DES PROFESSIONNELS ?

RComme dans tous les secteurs du commerce, les professionnels n'achètent pas au même prix que les particuliers. Il en va de même pour les grands crus du bordelais.